LaTaupe1C’est fait. La saison a duré deux jours. C’était même pas étonnant, on dirait que plus rien ne nous étonne. Pourvu que ce ne soit pas vrai… c’était bien sous le tilleul, avec les abeilles qui chantaient dans les silences et une brise bien douce. Bref, parfait les gens heureux d’être là. Nous, ravi·e·s de nous retrouver. Plus que jamais actuel le Jacques, comme on l’aime celui-là, tellement profondément. Comme on est fièr·e·s de servir ses mots sans fard, sans masque, avec cœur. À suivre pour ça. Et depuis une semaine, ça butine ça crée pour le festival d’été, Femmes je vous aime, c’est très inspirant. Ces moments-là, d’œuvrer ensemble, sont précieux, nourrissants, tellement tellement plus que de se précipiter dans les zones pour consommer et s’appauvrir l’âme. Alors, passez, osez pousser la porte. Savoir que ce sont les mains qui savent, pas la tête. Mais que vous veniez ou pas, ça va être beau, ça va être belle. La beauté est déjà là, pleine, généreuse et abondante.

On le répète encore une fois: On a besoin d’aide pour le festival faites nous signe ! Vous aurez bien le temps après d’aller vous balader…